Le Déchaumage

28 mars 2017

Le Déchaumage

Préparation du sol :

Il s’agit d’une technique culturale visant à travailler le sol en surface. Le déchaumage sert à enfouir les résidus organiques des cultures précédentes. L’enfouissement des pailles et des chaumes favorise leur décomposition et permet une répartition plus homogène des amendements organiques sur la profondeur travaillée (10 à 15 cm).

Le mulch (mélange terre/résidus organiques) obtenu ralenti l’évaporation durant la période estivale.

 

Amélioration du sol :

Le déchaumage améliore aussi la structure et l’aération du sol. Le passage du déchaumeur empêche la formation d’une croûte de battance, augmentant la capacité de rétention d’eau du sol mais aussi les infiltrations en profondeur.

Ce travail réduit le risque d’érosion en évitant des ruissellements dus à une terre trop compacte.

 

Élimination des adventices :

Le déchaumage permet aussi l’élimination d’adventices (plante poussant spontanément dans les cultures et dont la présence peut être nocive) en pratiquant plusieurs passages. Cette technique appelée faux semis, permet au graines d’adventices de lever après un premier passage.

Un second passage, ou labour, permet de détruire et d’enfouir les plantes colonisatrices. Le bénéfice est double : pas de désherbant et un apport de matière organique au sol.

Choix du calendrier :

L’efficacité du faux-semis peut parfois être limitée. C’est dû au phénomène de dormance.

La date d’un deuxième passage est à étudier en fonction de la météo et des observations au champ : des plantes plus jeunes étant plus sensibles à un désherbage (mécanique ou chimique) il faut trouver un compromis entre l’âge des adventices et la quantité de graines germées.

Lorsqu’on cherche par le déchaumage à bloquer de l’azote minéral grâce aux micro-organismes du sol, il faut calculer soigneusement la date d’intervention, pour éviter une minéralisation trop précoce des matières organiques enfouies.

 

Choix du type d’outil : 

Il peut dépendre du type de flore adventice. Par exemple, les disques, coupant les rhizomes du chiendent favorisent sa dissémination : il vaut mieux utiliser en cas d’infestation de chiendent des outils à dents.

Ce choix dépend également du sol : plus la résistance mécanique est élevée (sol sec, sol tassé), plus il faudra choisir des outils permettant une bonne pénétration.

 

Les bons outils :

Nous avons listé les principaux constructeurs et modèles de déchaumeurs. Cette liste n’est pas exhaustive mais vous y retrouverez l’essentiel de ce qui se fait sur le marché:

Agrisem Agromulch Classic

Amazone Cenius 3002

Farmet Triolent TX 300 N

Grégoire-Besson Eurocult 1000

Horsch Terrano 3.5 FX

Jean de Bru Néotiller

Kongskilde Delta Flex

Kuhn Cultimer 300

Kverneland CLC Pro

Lemken Karat 12

Pöttinger Synkro 3030

Simba Great Plains TL 350

Maxiculteur Quivogne

Väderstad Cultus

Vogel & Noot TerraFlex

Bonnel Multicultor

Partager cet articlePrint this pageShare on FacebookTweet about this on TwitterBuffer this pageEmail this to someone
S’INSCRIRE SUR LE BLOG
OK