L’agriculture à l’école

12 mai 2017

L’agriculture à l’école

Passion céréales vient de mettre en place un site internet servant de plateforme d’échange entre agriculteurs et écoliers : MonChamp.fr. Ce programme vise à mettre en relation le monde de l’école et le monde de l’agriculture en partageant tout au long de l’année sur le thème de l’agriculture.

Agriculteurs et enseignants s’inscrivent sur MonChamp.fr  et renseignent un profil. Les agriculteurs proposent un de leurs champs de céréales (blé dur, blé tendre, maïs, orge ou riz) dans le but d’en suivre l’évolution sur toute l’année.

L’agriculture en ligne

 

Les classes concernées (CM1, CM2, 6ème) vont alors choisir un agriculteur et une parcelle pour échanger tout au long de l’année scolaire sur les thèmes de l’agriculture et de l’alimentation.

Cette initiative a pour mérite de connecter dés le plus jeune âge les élèves à la réalité de ce qu’est le travail du sol. L’enjeu ne concerne pas seulement le travail et la passion de l’agriculteur, on leur permet d’appréhender de façon concrète ce qui finira dans leur assiette. Le but est de recréer le lien entre notre agriculture et notre alimentation.

Dans le même esprit que les échanges avec les correspondants étrangers que nous connaissons tous, ce programme va permettre de suivre en temps réel les différentes phases de travail que nécessitent les parcelles. Les élèves assisteront à distance au labour, aux semis et aux différentes opérations nécessaires avant la récolte. En plus de connecter ces enfants à la réalité du quotidien de nos agriculteurs, nos têtes blondes vont apprendre sur le contenu de leur assiette.

Du champ à l’assiette

 

Ce qui manque aujourd’hui à bon nombre de petits citadins, c’est cette réalité qui lie le travail de la terre à l’assiette. L’éducation alimentaire est un enjeu important et il n’est de meilleure façon de l’enseigner, qu’en commençant depuis la base : l’agriculture et le travail de la terre.

D’après PASSION CEREALES, c’est ‘’ l’occasion de s’impliquer dans un projet permettant de recréer du lien entre notre agriculture et notre alimentation, via l’information des générations futures sur les cultures des céréales et la transmission de la passion de leur métier.’’

La fin de l’année arrivée, les professeurs auront la possibilité d’organiser une visite ou une rencontre élèves/agriculteur pour ancrer cet échange dans tout ce qu’il y a de plus réel.

 

Une bien belle initiative qui, on l’espère, éveillera aussi bien les consciences que des vocations …

 

Partager cet articlePrint this pageShare on FacebookTweet about this on TwitterBuffer this pageEmail this to someone
S’INSCRIRE SUR LE BLOG
OK